top of page
Rechercher

Comment préparer son projet de portail électrique

Dernière mise à jour : 8 mai 2020



Comment Préparer son projet

Le choix du portail

Lorsqu’on a le projet d’installer un nouveau portail, la première question est, quel portail choisir et pourquoi. Le portail coulissant ? le portail battant ? en bois ? en PVC ? en Aluminium ?

Nous allons voir les différentes possibilités avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Le portail coulissant

Le portail coulissant est en général le choix que l’on fait lorsqu’on a une ouverture supérieure à 3m50 et que l’environnement de pose le permet.

En effet au-dessus de 3m50 le poids du portail qui commence à être conséquent, se réparti en appui sur les deux roues qui reposent au sol, contrairement au portail battant ou le poids se reparti sur les fixations mais avec une contrainte mécanique importante sur les fixations.

Donc au-dessus de 3m50, il est conseillé de prendre le portail coulissant. Par contre le portail coulissant nécessite d’avoir au moins autant de distance dans le prolongement du portail pour la fixation du rail de roulement permettant le dégagement du portail.

Le rail de roulement doit reposer sur une surface plane et impeccable sur toute la longueur. Il y a en général un gros travail de maçonnerie pour préparer cette pose.

Si vous envisagez de motoriser le portail, surtout n’oubliez pas de prévoir un passage de câble sous le rail pour câbler les futurs éléments comme les cellules, le voyant clignotant ou l’interphone.

Donc on choisi un portail coulissant quand :

- L’ouverture est supérieure à 3m50 (allez, 4 m grand maximum)

- L’entrée est en pente et ne permet l’ouverture vers l’intérieur.

- Un coté de l’ouverture ne permet pas de poser un moteur.

- Votre portail est très lourd.

Les avantages du portail coulissant :

- Permet une très grande ouverture

- Le poids est reparti en appui au sol

- Convient pour les entrées en pente

- Convient bien dans les lieux avec des vents forts.

Les inconvénients du portail coulissant :

- Nécessite plus de maçonnerie

- Portail lourd et encombrant à l’installation

- Le temps d’ouverture est plus long à l’ouverture avec motorisation

(Ce qui peut être pénible si vous êtes dans une rue très passante)

Le portail Battant

Le portail battant est en général le choix que l’on fait lorsqu’on a une ouverture inférieure à 4 m (3m50 c’est mieux) mais souvent c’est le seul choix car l’entrée ne permet pas la pose d’un coulissant (entrée entre deux murs par exemple). Le portail battant n’est pas très compliqué à poser car séparé en deux, il est moins encombrant et moins lourd, donc plus facilement transportable.

Les dimensions très courantes sont 3m et 3m50 que l’on trouve facilement en dimension standard chez les revendeurs.

Si vous avez un gros véhicule, prévoyez plutôt 3m50, se sera nettement plus simple pour entrer et sortir et surtout si vous avez un jour des travaux chez vous, les camions passeront plus facilement sans rien emmener au passage.

Si vous envisagez de motoriser le portail, pas de souci, les moteurs peuvent se poser sans problème plus tard. Cependant si vous prévoyez à l’avance les gaines pour le passage des câbles à venir, se sera plus simple pour vous après, et ça évite de refaire une petite tranchée pour le passage des câbles.

Donc on choisi un portail battant quand :

- L’ouverture ne dépasse pas 4 m.

- L’entrée est plane permettant l’ouverture vers l’intérieur.

- Les deux côtés permettent de poser les moteurs.

Les avantages du portail battant :

- Une ouverture plus rapide avec une motorisation.

- Moins encombrant et plus facilement transportable.

- Moins de travaux de maçonnerie et moins couteux qu’un portail coulissant.

- Un portail 2 vantaux peut s’ouvrir vers l’intérieur ou l’extérieur, avec un angle d’ouverture allant de 90 à 180°.

Les inconvénients du portail battant :

- Ne convient pas aux grandes largeurs

- Convient moins dans les endroits avec des vents très fort.

- Les vantaux sont plus encombrants quand le portail est ouvert

(Contrairement au coulissant qui longera le mur)

- Les portails battants offrent plus de possibilités de personnalisation que les modèles coulissants.

Les cas particuliers

Lorsque que l’entrée du lieu est en pente vers l’intérieur, il est possible de poser un portail battant avec des « gonds compensateurs de pente » si la pente ne dépasse pas 10% (standard du commerce). J’ai déjà vu des portails installés avec des pentes supérieurs à 10% mais là on entre dans le sur mesure et ce n’est pas gagné du premier coup, mais c’est possible. Dans ce cas, pour la motorisation, il faudra prendre impérativement des vérins qui accepterons la différence de hauteur entre la position ouverte et la position fermé.

On peut envisager également une ouverture vers l’extérieur si la situation le permet. Dans ce cas une motorisation enterré sera privilégiée.

Le portail coulissant dans une côte, c’est possible également en sur mesure. Il sera plutôt en forme de trapèze pour compenser la pente et pour que ce soit esthétique. Pour la motorisation, Il faudra peut-être prendre un moteur plus puissant pour encaisser le surpoids généré par la pente.

Les matériaux

Le PVC : le PVC reste la solution la plus économique. Léger, il s'agit en revanche d'un matériau fragile, moins résistant dans le temps. Il peut commencer à s'abîmer après quelques années. Le choix des couleurs est blanc et beige généralement, et l’esthétique est peu haut de gamme mais c’est la solution économique. (Il y a plusieurs qualités dans le PVC, il faut comparer).

L'aluminium : très résistants, les portails en aluminium ont également l'avantage de ne pas rouiller. Disponibles dans un large choix de couleurs et de finitions, c’est l'option à privilégier pour un rendu à la fois esthétique et un côté pratique. Il y a deux types de portail ALU, le portail en aluminium extrudé souvent d’une épaisseur de 3 mm c’est le plus robuste, et il y a ceux d’une épaisseur d’aluminium de 1mm environ, chargé d’une mousse expansée à l’intérieur. D’aspect extérieur on ne fait pas la différence mais le deuxième est forcément moins robuste, plus léger et marque plus facilement. Alors renseignez-vous bien lors de votre achat.

Le bois : le bois est un matériau très résistant... à condition d'être entretenu ! Des premiers prix en pin et en sapin aux bois plus exotiques comme le teck ou le garapa, le bois offre de nombreuses possibilités.

Le fer forgé : autrefois incontournable, il est possible aujourd’hui d’avoir le même design en aluminium (Enfin presque). Malgré tout, le fer forgé reste le plus robuste et donc indispensable pour les portails de très grandes tailles. Le fer forgé apporte également une prestation haut de gamme difficilement remplaçable devant un château par exemple.



portail électrique, portail automatique, automatisme.

83 vues0 commentaire

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page